L’esprit Crisol est basé sur toutes les idées et concepts qui nous ont menés à organiser ce type de rencontre, dont la passion pour la musique est au centre.

Celui qui n’est pas familiarisé avec le terme fiddle doit savoir qu’il ne s’agit pas d’un instrument diffèrent du violon en ce qui concerne la forme physique, mais il diffère dans son langage musical.

Il s’agit de comprendre les possibilités d’expression de notre instrument d’une façon différente à la typique, ce qu’on peut transférer à n’importe quel autre instrument.

Il ne s’agit pas simplement de jouer le violon folk mais de l’utiliser pour parler avec l’âme, indépendamment du style musical. Notre objectif est de réaliser un cours où chacun puisse apprendre à aimer la musique en priorité, en refusant la compétitivité qui est souvent provoquée lors de l’apprentissage et maîtrise d’un instrument.

Dans le stage il y aura différents niveaux d’apprentissage, qui ne seront pas une barrière entre les participants puisque tout le monde présent, amateur ou professionnel, pourra entrer en relation, étant donné que notre proposition musicale est basée sur l’ouverture aux autres.

Au cœur de ce stage il y a Alasdair Fraser, un des meilleurs violonistes de l’univers folk actuel et un professeur dévoué et motivé, qui depuis plus de vingt ans dirige des projets similaires dans son Ecosse natale (Sabhal Mòr Ostaig) et en Californie (Valley of the Moon Fiddle Camp et Sierra Fiddle Camp).

Nous aurons aussi la collaboration de Natalie Haas, une jeune violoncelliste qui surprend par sa fraicheur, créativité et bon goût. Natalie accompagne en tournée Alasdair depuis plus de cinq ans et participe activement aux stages précités. Ses leçons ont de plus en plus d’adeptes et elle est devenue la “leader” d’un mouvement qui est en train de faire sortir le violoncelle de sa “prison” orchestrale pour le situer dans un lieu où les accompagnements rythmiques et harmoniques sont les protagonistes.

Comme la musique n’a pas des frontières, chaque année nous invitons des musiciens d’autres horizons à venir nous faire connaitre leurs traditions, nous permettre d’apprendre d’eux et nous enrichir en tant que musiciens et, nous espérons aussi, en tant que personnes. Nous avons aussi incorporé, de façon de plus en plus solide, la danse et la voix, qui sont des éléments communs et essentiels de n’importe quelle tradition.